Vertiges – 2009

Le film Vertiges était ma première expérience de long métrage de fiction au Vietnam et ma première collaboration avec le réalisateur Bui Thac Chuyen. Pour ce film, il me fallait résoudre deux problèmes. L’un était l’humidité très présente dans ce pays, l’autre étant le bruit environnant.

Pour le premier, j’ai expérimenté l’utilisation de microphones Neumann afin d’éviter la série MKH de Sennheiser largement utilisée en Asie, puisque très résistante aux problèmes d’humidité, mais de moins bonne qualité. J’avais tout de même contacté Aka Rit, le chef opérateur du son d’Apichatpong Weerasethakul pour avoir son sentiment sur une utilisation éventuelle de microphones Shoeps. Il m’avait répondu « Abandonne les Shoeps, j’ai moi-même un couple que je ne peux utiliser que deux semaines par an à Bangkok… » Je suis donc parti sur du Neumann qui a très bien fonctionné, si on prend garde à les protéger de l’humidité (valise étanche et décicagel). Il faut noter que le KMR81 supporte sans aucun problème l’humidité, le KM150 reste lui un peu plus fragile.

Le deuxième problème à résoudre était le bruit environnant dans ce pays en plein essor économique. Au Vietnam, il est impossible de couper les rues lorsque l’on tourne, il est impossible d’anticiper sur les chantiers de construction omniprésents. Il faut donc faire avec des centaines de motos qui circulent et klaxonnent jour et nuit, des démolitions et constructions de bâtiments ici et là, jour et nuit ; et bien sûr des intérieurs sans fenêtre. S’ajoute à cela, un réalisateur, Bui Thac Chuyen, qui privilégie les plans séquences en courte focale avec des comédiens qui chuchotent… La tâche est rude… Mais nous y sommes parvenus, puisqu’au final nous avons gardé 100% des directs. Toute l’équipe son a été récompensée par l’obtention du prix du meilleur son au Festival International Asia-Pacific de Kaoshiung en 2009 à Taiwan.

La caméra utilisée pour ce film était une RED, de mon côté j’ai utilisé un enregistreur Cantar X2 de chez AAton et des micros Neumann KM150 et 140, des KMR81, un micro stéréo MS Sennheiser 418S,  des HF Audio Limited DX2020 avec capsules Sanken COS 11, et aussi quelques PZM Sennheiser qui nous ont sauvé la mise parfois.

Petite aparté, ce film était le premier film en langue maternelle pour la comédienne Linh-Dan Pham, c’est à mon avis son plus beau rôle, depuis celui de Miao-Linh dans le film d’Audiard, « De battre mon coeur s’est arrêté ».

 

SynopsisVERTIGES

La relation entre Duyen et Cam, deux jeunes femmes, est complexe. Duyen se marie avec un chauffeur de taxi sans se rendre compte des sentiments profonds que Cam a pour elle. Cam cache son amour et sa jalousie et, subtilement, pousse Duyen dans les bras d’un homme expérimenté et séduisant : Thö. Avec lui, Duyen découvre pour la première fois sa féminité, ligotée jusqu’ici par les contraintes de la morale traditionnelle.

 

Fiche technique

Fiction de Phan Dang Di (92′)
Vietnam – France 2010
Avec Do Thi Hai Yen, Linh-Dan Pham, Duy Khoa Nguyen, Johnny Nguyen, NSND Nhu Quynh, NSUT Ngoc Thoa, Nguyen Linh Dung

Réalisation : Bui Thac Chuyen
Scénario : Phan Dang Di
Directeur de la photographie : Ly Thai Dung
Chef opérateur du son : Arnaud Soulier
Assistants du son : Jonathan Lemonier, Le Hoang Anh, Phan Trung Tien, Tran Ngoc Trung
Monteurs son : Franck Desmoulins
Mixeur : Roman Dymny
Musique : Hoang Ngoc Dai
Monteuse image : Julie Beziau
Producteurs : Dang Tat Binh – Feature Film Studio 1 (Vietnam)
Claire Agnès Lajoumard – Acrobates Films (France)

Bande annonce du film

 

Prix

Prix du meilleur son au Festival International Asia-Pacific de Kaoshiung 2009 – Taiwan
Prix FIPRESCI à la 66ème Mostra de Venise en 2009

 

Festivals

Toronto International Film Festival – 2009 – Bangkok International Film Festival – 2009 – Los Angeles Asian Pacific Film Festival 2009 – London International Film Festival – 2009 – Busan International Film Festival -2009 – Fukuoka International Film Festival – 2009 – Cleveland International Film Festival – 2013

Photos

Affiche du film pour la sortie en France en 2010Tran Ngoc Trung et Le Hoang Anh, assistants son. ©Doan Anh PhuongAvec Bui Thac Chuyen le réalisateur dans les rues d'Hanoi. ©Doan Anh PhuongC'est lourd un Cantar... ©Doan Anh PhuongTournage en baie d'Halong. ©Doan Anh PhuongLe Hoang Anh, assistant son, à la perche en baie d'Halong. ©Doan Anh PhuongVas-y mon Jojo, plus que 10 minutes de dialogues... ©Doan Anh PhuongDo Thi Hai Yen et Duy Khoa Nguyen comédiens. ©Doan Anh PhuongPhan Trung Tien et Jonathan Lemonier, assistants son. ©Doan Anh PhuongAvec Ly Thai Dung, Bui Thac Chuyen et Jonathan Lemonier dans les rues d'Hanoi, on cherche la place de la caméra. ©Doan Anh PhuongDo Thi Hai Yen comédienne. ©Doan Anh PhuongBui Thac Chuyen, réalisateur, Di Thi Hai Yen et Linh-Dan Pham, comédiennes et Ly Thai Dung, directeur photo. ©Doan Anh PhuongMon Jojo qui fait l'andouille. ©Doan Anh PhuongToujours en baie d'Halong. © Doan Anh PhuongRéglage de perche en baie d'Halong avec Le Hoang Anh. ©Doan Anh PhuongPhan Trung Tien, perchman, Pham Van Khué, pointeur, Ly Thai Dung, directeur photo, Do Thi Hai Yen, Vu Minh Tam, Nguyen Linh Dung, comédiennes. ©Doan Anh PhuongLe Hoang Anh et Phan Trung Tien à la perche en baie d'Halong. ©Doan Anh PhuongLe radeau de la Méduse... ©Doan Anh PhuongEn discussion avec Bui Thac Chuyen à propos du son. ©Doan Anh PhuongMa bonne vieille roulante en plexi, faite à Hanoi. Et son petit Cantar...Atténuer les bruits de la rue avec les moyens du bord... ©Arnaud SoulierAvec mon ami La Quy Tung, nous essayons d'Aatténuer les bruits de la rue avec les moyens du bord, suite... © Arnaud SoulierLe dernier clap !En moto avec Tien, assistant son, pour faire quelques ambiances de ville à Hanoi !Photogramme du film - Linh-Dan PhamEn montage son avec Franck Desmoulins dans les Auditoriums Hoang Hoa Tham à Hanoi.En montage son avec Franck Desmoulins dans les Auditoriums Hoang Hoa Tham à Hanoi. ©Arnaud SoulierFranck Desmoulins, en montage son, dans les Auditoriums Hoang Hoa Tham à Hanoi. ©Arnaud SoulierRoman Dymny en premix dans les Auditoriums Hoang Hoa Tham à Hanoi. ©Arnaud SoulierRoman Dymny, Franck Desmoulins, Bui Thac Chuyen et Miss Ngha en premix dans les Auditoriums Hoang Hoa Tham à Hanoi. ©Arnaud SoulierRoman Dymny en mixage final dans les studios Technicolor de Bangkok - Thaïlande. ©Arnaud SoulierStudio de mixage Technicolor à Bangkok - Thaïlande. ©Arnaud SoulierTout le monde au travail pour le mixage final dans les studios Technicolor de Bangkok - Thaïlande. ©Arnaud SoulierBui Thac Chuyen et moi pendant le mixage dans les studios Technicolor de Bangkok - Thaïlande. ©Roman DymnyLa récompense après des mois de travail, le film primé à la Mostra de Venise. Bui Thac Chuyen pose avec les deux comédiennes principales, Do Thi Hai Yen et Linh-Dan Pham.Avant la projection officielle à la Mostra de Venise, Do Thi Hai Yen, Bui Thac Chuyen, Linh-Dan Pham et Claire Agnès Lajoumard. ©Arnaud SoulierBui Thac Chuyen, le réalsateur, avec Do Thi Hai Yen et Linh-Dan Pham, comédiennes du film, en compagnie du représentant du cinéma vietnamien. Séance photos sur le tapis rouge avant la projection officielle du film  la Mostra de Venise.Les comédiennes Do Thi Hai Yen et Linh-Dan Pham en séance photos avec Marco Muller, directeur de la Mostra, avant la projection officielle du film. ©Arnaud SoulierClaire Agnès Lajoumard, co-productrice du film, sur le tapis rouge avant a projection officielle à la Mostra. ©Arnaud SoulierThe Fucking Film ! Claire Agnès Lajoumard (productrice) et Julie Béziau (Monteuse) dans le vaporetto - Festival de Venise. ©Arnaud SoulierThe Fucking Film ! votre serviteur (Chef opérateur du son) dans le vaporetto - Festival de Venise. ©Jonathan LemonierThe Fucking Film ! Jonathan Lemonier (Assistant opérateur de prise de son) dans le vaporetto - Festival de Venise. ©Arnaud SoulierThe Fucking Film ! Bui Thac Chuyen (Réalisateur) - Festival de Venise. ©Arnaud SoulierThe Fucking Film ! Franck Desmoulins (Monteur son) et Roman Dymny (Mixeur) dans le vaporetto - Festival de Venise. ©Arnaud SoulierLa folle équipe de doux dingues ! appelée aussi La Famille, sur le parvis de la gare de Venise. Nous appelions depuis des mois ce film The Fucking Film ! Julie Béziau (Monteuse), Roman Dymny (mixeur), Claire Agnès Lajoumard (Productrice), Arnaud Soulier (Chef opérateur du son), Franck Desmoulins (Monteur son) et Jonathan Lemonier (Assistant opérateur du son) ©Arnaud Soulier